[CHIK] : D’origine amérindienne. La version abrégée de Chikoutimi. Du montagnais Tcheki (enfin) et timi (profond). Selon la légende, les sauvages, descendant du lac pour se rendre à Tadoussac et poussant ce cri : « oh! Tcheko timi »,  enfin c’est profond ! Aujourd’hui, le CHIK incarne un oasis de paix… en plein cœur du centre-ville de Chicoutimi.

Un peu d’histoire

   
1927 : Le pensionnat des Sœurs du Bon-Pasteur accueille
ses premières étudiantes.
 
1947 : Il devient le premier collège classique féminin de la
région.
 
1960 : Avec la construction de l’école Lafontaine qui
entraîne le déménagement du collège classique,
l’ancien pensionnat abrite maintenant le Lycée du
Saguenay.

Les Sœurs du Bon-Pasteur emménagent dans le couvent.

 

 

2008 : Le Groupe BMV se porte acquéreur du couvent avec
l’ardent désir d’en faire un projet signature,
respectueux du patrimoine, venant se fondre dans le
décor et rehausser l’offre immobilière du secteur.
 
Quatre-vingt-sept ans plus tard, le monastère des Sœurs du Bon-Pasteur devient Le CHIK Condominiums, l’endroit où vous souhaitez habiter.
 
[CHIK] : Version abrégée de Chikoutimi, du montagnais Tcheki (enfin) et timi (profond). Selon la légende, les autochtones, descendant du lac pour se rendre à Tadoussac, ont poussé ce cri : « oh! Tcheko timi ».